Un espoir du CNSH à la Barbade

26 novembre 2019

Un nageur prometteur du Club de natation de Saint-Hyacinthe, Jean-Félix Pelletier, a eu l’occasion de se rendre à l’île de la Barbade au début du mois de novembre afin de participer à un camp d’entraînement pancanadien spécifique à l’eau libre en compagnie d’une délégation canadienne.

L’un des plus jeunes à être sélectionné pour faire le voyage, du haut de ses 15 ans, l’athlète d’Otterburn Park a pu profiter des précieux conseils d’entraîneurs réputés, notamment l’entraîneur national Mark Perry, en plus de côtoyer des athlètes de haut niveau comme l’Olympienne Stéphanie Horner.

« J’étais l’un de ceux avec le moins d’expérience. Il y avait un autre gars de 15 ans et deux filles de 14 ans », a indiqué Jean-Félix, lors d’un entretien téléphonique avec LE COURRIER à son retour au pays.

L’élève de l’École secondaire Saint-Joseph ne nage peut-être que depuis trois ans et demi, mais sa progression a été fulgurante. Plus tôt dans l’année, il avait réussi un temps de référence, lors du championnat provincial AAA, qui lui a permis d’obtenir cette invitation. Il avait également démontré cet été qu’il a sa place parmi les tout meilleurs au pays avec une 6e place au championnat canadien junior sur la distance de 1,5 km en eau libre.

« Ce sont beaucoup d’heures d’entraînement et un grand engagement qui apportent ces résultats-là », indique-t-il lorsqu’on lui demande la clé de son succès.

En mode apprentissage

Cinq journées d’entraînement étaient à l’horaire à la Barbade et puisque les occasions de s’entraîner spécifiquement en eau libre se font rares pour lui, Jean-Félix s’est assuré d’en profiter au maximum.

« J’ai essayé d’apprendre le plus possible, que ce soit avec les entraîneurs ou avec les autres nageurs qui ont participé au camp, a-t-il soutenu. On s’est challengé toute la semaine. […] Le niveau d’entraînement était élevé. Ça donne le goût de pousser encore plus avec les gars [au club] de Saint-Hyacinthe. »

Deux journées de compétition ont suivi en fin de voyage, permettant aux nageurs canadiens de se mesurer aux athlètes locaux de la Barbade et de mettre en pratique les enseignements reçus durant la semaine.

« C’était une compétition ouverte à tous et il y avait plus de 400 nageurs, a expliqué le représentant du CNSH. [Dans le cadre de l’exercice], la distance de 1,55km était obligatoire et on avait ensuite le choix entre le 5 km et le 10 km. Au 1,5 km, j’ai terminé 11e avec un temps de 17:19, puis, au 5 km, j’ai fini 3e avec un temps de 59:50. Ça a bien été, j’étais content. »

Cap sur la saison

Fort de cette expérience, Jean-Félix Pelletier approche la nouvelle saison de natation avec confiance et espère bien faire autant aux épreuves en eau libre qu’en piscine, où il compétitionne également.

Son calendrier de la prochaine année s’annonce plutôt chargé puisqu’il participera à nouveau au championnat provincial AAA ainsi qu’au championnat canadien junior, de même qu’au championnat provincial en eau libre l’été prochain. Il souhaite également vivre l’expérience des Jeux du Québec, en plus d’avoir dans sa mire les essais canadiens.

Maxime Prévost Durand
mprevost@lecourrier.qc.ca

Dans la même catégorie

Vous voulez en savoir plus? Suivez-nous sur les réseaux sociaux!
Suivre