SÉANCES D'INSCRIPTION EN CONTINU, RENCONTRES SUR RENDEZ-VOUS - Inscrivez-vous maintenant

Oser dire Dieu « pour une foi »

8 janvier 2013

Mon objectif comme animateur de pastorale est assez simple : faire ressortir la présence  active et vivante de Dieu dans notre monde et dans le cœur des jeunes qui nous sont confiés. J’ai souvent le réflexe de partager, en classe ou en équipe de pastorale, l’actualité du jour afin de faire ressurgir l’action positive de Dieu dans ce monde. Contrairement à ce que nous pouvons peut-être penser, les jeunes d’aujourd’hui aiment parler et entendre parler de Dieu. Mon expérience de foi me le confirme régulièrement et c’est passionnant.

Cette année en 3e secondaire, tout en conservant les activités habituelles d’animation, j’aimerais vous parler de quatre nouveaux projets spécifiques à ce secondaire. Le succès de chacun des projets nous confirme l’importance d’ouvrir de nouveaux sentiers et de proposer des activités de foi.

Ainsi en octobre, S. Pauline, religieuse de la communauté de St-Joseph, est venue en classe partager son histoire personnelle, son histoire de foi et son histoire d’amour avec le Bon Dieu. Je sais que son témoignage a eu un impact significatif sur la grande majorité des jeunes qui cherchent  des témoins authentiques qui n’ont  pas peur de dire leur cœur.

En novembre, avec une petite équipe de jeunes de la pastorale, nous avons travaillé à sensibiliser les autres jeunes au partage et à la redécouverte de la crèche de Noël.  Nous avons donc invité tous les jeunes de 3e secondaire à rechercher, chez eux, un jouet de qualité qui ne sert plus et à l’offrir à la crèche de Noël afin d’être redistribué aux plus démunis de notre ville. Nous avions installé un sapin tout neuf au cœur de l’école près de la bibliothèque sous lequel 121 jouets usagés ont ceinturé la crèche et l’enfant Jésus. Le symbolisme et la beauté des lieux  ont grandement contribué à ce succès. Le 18 décembre les jouets ont été rapportés au Centre de Bénévolat de St-Hyacinthe.

Les 6 et 7 décembre, tous les jeunes de 3e secondaire sont allés, 3 ou 4 groupes à la fois,  à l’église Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement près de l’école afin de vivre une messe de Noël expliquée.  Ainsi, la communauté Famille Marie-Jeunesse est venue animer cette rencontre de foi. Il n’est pas facile aujourd’hui de proposer à des jeunes une réflexion explicative d’un grand mystère de foi  tel que la fête de Noël. Toutefois, je trouve que les jeunes ont vécu cette expérience avec simplicité et attention. Pour la grande majorité, ce fut une première et je pense qu’il est de notre devoir de proposer ces expériences « sacrées ». Comme on le sait tous, le bien est généralement silencieux mais combien doux et réconfortant pour le cœur.

Enfin, en février prochain, l’animatrice et comédienne Marina Orsini viendra s’entretenir  avec tous les jeunes de 3e secondaire sur leur vie de jeune mais aussi, en tant que porte-parole de tel-jeunes, sur l’importance de parler lorsque l’on souffre.  Quel  généreux et invitant témoignage qu’elle saura nous livrer ! Nous avons tous bien hâte.

En tout dernier lieu, j’aimerais remercier tous ceux qui ont collaboré à rendre possible ces activités.  Un merci particulier, aux profs pour leur patience et leur compréhension lors les incontournables dérangements. Un grand merci  aussi aux jeunes impliqués. Ils sont toujours neufs ces jeunes. Par leur simplicité et leur joie de vivre, ils savent encore et toujours me stimuler comme  aux premiers jours de ma carrière. J’ai tout de même 56 ans.

Sylvain Bossé

Dans la même catégorie

Lire l'article

Musée POP

Publié le 29 mai 2023

Vous voulez en savoir plus? Suivez-nous sur les réseaux sociaux!
Suivre